Archives par étiquette : Dōgen

Fukanzazengi – Recommandations universelles pour pratiquer zazen

Fukanzazengi de Maître Dogen

Le Fukanzazengi est un texte central de l’école zen sōtō écrit par Maître Eihei Dōgen dès son retour de Chine, en 1227, à travers lequel il donne ses recommandations universelles pour la pratique de la méditation assise, le zazen.

Odilon Redon Bouddha jeune

Odilon Redon Bouddha jeune (détail)

Continuer la lecture

Dōgen Zenji (1200-1253)

Dōgen Zenji, fondateur de l’école zen soto

Dōgen Zenji

Dōgen Zenji

Eihei Dōgen, Dōgen Kigen ou Dōgen Zenji (1200-1253) est le fondateur de l’école Zen Soto au Japon. Il est considéré comme un des plus grands maîtres du zen soto une des école du bouddhisme japonais.

Son enfance

L’identité des parents du jeune Dōgen reste incertaine, il semblerait que ses parents soient décédés alors que Dōgen était encore enfant. Très tôt il fit preuve d’une vivacité intellectuelle car il est dit qu’il pouvait lire le japonais et le chinois classique dès l’age de quatre ans.

Après avoir été recueilli par un de ses oncles, à l’age de 13 ans, il s’en alla au mont Hiei dans le monastère central de l’école Tendai, qui était alors la tradition bouddhiste dominante au Japon. L’année suivante , il se rasa la tête et fut ordonné moine par Maître Kōen. Continuer la lecture

Les trois qualités d’un responsable selon Dōgen Zenji

Les enseignements du zen et l’étude de la vie des maîtres sont une grande aide pour ceux qui prennent le temps de s’y pencher. Par leur lecture, c’est l’occasion de questionner notre pratique pour les intégrer réellement dans notre vie quotidienne.

Extrait du Tenzo Kyōkun de Maître Dōgen :

sur les trois qualités requises par un responsable

Dogen-Zenji, les trois qualités d'un responsable

Dogen-Zenji

« … La fonction du chef ou du responsable, quel que soit le domaine de l’activité, y compris celle de cuisinier requiert trois qualités : la joie de vivre, la bienveillance et la grandeur d’esprit.

La joie de vivre signifie que vous êtes heureux d’accomplir votre tâche. Songer que si vous étiez né dans le Royaume des Dieux, vous seriez accaparé par tant de divertissements et de plaisirs que vous n’auriez ni le temps ni l’occasion de susciter en vous l’esprit d’éveil et encore moins de pratiquer. Vous n’auriez même pas l’opportunité de préparer la nourriture que vous offrez aux Trois Trésors, alors qu’ils sont le bien le plus précieux de l’univers ! Les Trois Trésors sont insurpassables en excellence, ni le roi des dieux ni le souverain du monde ne leur sont comparables. Le règlement des monastères dit au sujet des moines : « Respectés et honorés, ils vivent paisiblement à l’écart des affaires du monde ; n’étant pas souillés par la création d’objets de pensée, ils sont l’excellence de l’humanité. » Continuer la lecture

Instructions au cuisinier zen

Instructions au cuisinier zen suivi de Propos de cuisiniers

Dōgen - Instructions au cuisinier zen

Dōgen – Instructions au cuisinier zen

(Tenzo Kyōkun)
Trad. du japonais non signée
Textes extraits d’Instructions au cuisinier zen (1994)
Collection Folio Sagesses (n° 5950), Gallimard
Parution : 13-05-2015
ISBN : 9782070463206

Maître Dōgen

Instruction au cuisinier zen a été écrit en 1237 par Maître Dōgen, maître zen et fondateur de l’école zen soto au Japon.
Maître Dōgen explique dans cet ouvrage le comportement que doit avoir le cuisinier, le Tenzo, dans un temple zen. Continuer la lecture