Han Shan, poète et ermite

Han Shan ermite et poète Chinois
Peinture sur rouleaux de soie de Ueno Jakugen - détail

Salut à toi Han Shan !

Yan Hui(late 13th-century Chinese painter)

SALUT À TOI, l’ermite, le joyeux, l’attapeur de nuages, le presque moine nuage et eau.
Ton écriture est venue jusqu’à nous, tes mots tranchants dans le lard de nos égarements, attachements et autres distractions communément répandus.

Il vécut en Chine au VIIe ou VIIIe siècle, durant l’âge d’or de la poésie et du courant Bouddhiste Ch’an (Zen, en Japonais).

Proche du Zen et du Taoïsme, il vivait en ermite sur le mont Han-shan (Montagne froide), d’où il tient son nom, ce qui était courant chez les maîtres ou les ermites Chinois.

Les légendes entourant Han Shan sont nombreuses et dépassent la réalité de l’existence d’un être humain.

Avec sa liberté de ton et de pensée il se situe dans la lignée chinoise des ermites excentriques et illuminés. La légende indique qu’il écrivait ses poèmes sur les bambous, les arbres, les rochers et les murs autour de Kuoching et de son temple.

Merveilleux le chemin de Han shan – Éditeur : Moundarren
Traduction de Mme Cheng Wing fun et M. Hervé Collet.

Les gens demandent le chemin de Han Shan
Nulle route ne mène à Han Shan
L’été, la glace ne fond pas
À peine levé, le soleil se noie dans le brouillard
Comment y parvenir, comme moi,
Si votre cœur n’est pas pareil au mien ?
Si votre cœur, par contre, est pareil au mien
Vous êtes alors en plein milieu

Les hommes et les femmes d’aujourd’hui, comme ceux d’hier, cherchent le chemin des nuages
Le chemin des nuages est obscur, nulle trace pour se repérer
Les montagnes sont escarpées, les précipices redoutables
Larges sont les torrents et troubles sont leurs eaux…
Devant, des pics de jade, derrière, d’autres pics de jade
Partout des nuages blancs, à
l’ouest, à l’est
Voulez-vous savoir où se trouve le chemin des nuages ?
Nulle part, le chemin des nuages, c’est le vide !

Ai-je un corps ou n’ai-je pas de corps ?
Est-ce un moi ou n’est-ce pas un moi ?
Ainsi va la pensée consciencieuse
Le temps passe, assis contre la falaise
Les herbes vertes poussent entre mes pieds
Les poussières rouges tombent sur ma tête
Je vois déjà les ouailles offrir
Du vin des fruits sur mon lit de mort

À cheval, je traverse une ville en ruine
La ville en ruine bouleverse le voyageur
Hautes et basses, les anciennes murailles
Grands et petits, les tombeaux antiques
Seule tremble l’ombre des herbes solitaires
Pour toujours est figé le bruit des grands arbres
Devant tous ces ossements d’inconnus, je soupire
Dans les histoires d’immortels ne figurent pas leurs noms

Mon corps est ceint d’un habit aux fleurs de vacuité
Mes pieds sont chaussés de souliers en poil de tortue
Ma main empoigne l’arc en corne de lapin
Prête à décocher sur le démon de l’ignorance

Parler de nourriture ne remplit pas le ventre
Parler de vêtements ne protège pas du froid !
C’est en mangeant le riz que l’on est rassasié
En se couvrant que l’on se protège du froid !…
Si on ne prend pas la peine de réfléchir
On dit que trouver le Bouddha est difficile !
Pourtant il suffit de retourner en soi, au coeur et nulle part ailleurs,
C’est là que réside le Bouddha
Il est inutile de le chercher partout, fébrilement, à l’extérieur !

Le corps vêtu d’une bure en fleurs du ciel
Les pieds chaussés de sandales en poil de tortue
À la main un arc en corne de lièvre
Pour abattre le démon de l’ignorance

Aller plus loin…

  • Bibliographie bouddhiste zen
    Liste de livres sur le bouddhisme zen L’étude du Dharma n’est pas seulement l’approfondissement des textes et des écritures mais surtout la transformation de sa propre vie. Le Dharma est l’un des Trois Trésors du bouddhisme : le Bouddha (l’Éveillé), le Dharma (l’enseignement) et le Sangha (la communauté).
  • Dipa Ma Barua
    Sagesse et la compassion infinies « Dipa Ma est une figure incontournable de la spiritualité contemporaine.Maître bouddhiste d’exception, cette femme, épouse et mère, a découvert la...
  • Han Shan, poète et ermite
    Han-Shan vécut en Chine au VIIe ou VIIIe siècle, durant l’âge d’or de la poésie et du courant Bouddhiste Ch’an (Zen, en Japonais). Proche du zen et du Taoïsme, il vivait en ermite sur le mont Han-shan (Montagne froide), d’où il tient son nom, ce qui était courant chez les maîtres ou les ermites Chinois.
  • Instructions au cuisinier zen
    Instructions au cuisinier zen suivi de Propos de cuisiniers (Tenzo Kyōkun) Trad. du japonais non signée Textes extraits d’Instructions au cuisinier zen (1994) Collection Folio...
  • La philosophie du Bouddha de Môhan Wijayaratna
    (2e édition) Avec la traduction intégrale de dix textes du Canon bouddhique Môhan Wijayaratna Éditions Lis – Paris 2000 330 pages, prix : € 18,00...
  • Les pièges sur la Voie
    Les pièges sur la voie recense une quarantaine de pièges rencontrés sur la Voie. Roland Yuno Rech les expose et les élucide à la lumière de l’enseignement Bouddhiste et de sa pratique. Il s’agit d’un condensé des difficultés et des pièges les plus fréquemment rencontrés sur la Voie.

Laisser un commentaire