Archives de catégorie : Méditation zen à Narbonne

La méditation zen assise (zazen) pratiquée et enseignée au Dojo zen de Narbonne.

COVID-19 et méditation zen

Chère amie, cher ami,

Au regard de la situation actuelle due au Coronavirus, le dojo de méditation zen à Narbonne est fermé jusqu’à probablement la mi-avril 2020. Nous restons à votre disposition pour tout renseignements complémentaires ou informations via notre formulaire en ligne.

Pendant cette période et dans l’attente de nous retrouver, nous invitons tous les pratiquant.es.s à continuer la méditation chez eux en l’adaptant à leurs conditions et possibilités.

Élargissement de la pratique sanzen

Pour vous aider à installer votre pratique “à la maison”, vous pouvez lire la page concernant la pratique sanzen. Dans cet esprit de la pratique sanzen nous vous proposons de nous retrouver, chacun.e chez soi, en plus du jeudi, le mardi dans la période de 19h à 21h et le samedi matin dans la période de 10h à 12h.

Donc pendant le confinement, je vous propose de nous retrouver par la méditation :

  • mardi entre 19h et 21h
  • jeudi entre 21h et 22h
  • samedi entre 10h et 12h

Les difficultés actuelles permettent de créer de nouveaux mode de relation et d’organisation entre nous.

Cette obligation à rester chez-soi peut devenir l’occasion de rentrer en soi et de s’écouter, s’entendre et se comprendre. La transformation passe par la clarification.

De quoi avons-nous vraiment besoin ? Suis-je satisfait.e de ma vie ?
Que puis-je changer dans ma manière de penser et d’être ?
Comment transformer la situation actuelle en occasion de transformation ?

Voici quelques balises pour vous accompagner sur la voie de la clarification…

Vis la transformation

(…)Par l’effort soutenu et vigilant,
Le sage se construit une île
Qu’aucune crue ne peut submerger.(…)

(…)Même s’il récite peu les écritures,
Celui qui vit en accord avec le Dhamma,
Ayant rejeté le désir, la haine et l’ignorance,
Acquis la vraie connaissance,
Libéré son esprit, détaché de tout lien présent et futur,
Recevra les bienfaits de la vie vertueuse.(…)

Dhammapada

L’attention mène à l’éveil

Pratique régulièrement, au travail, à la maison, dans tes déplacements la pleine présence à ce qui est.

Soit présent.e dans chacun de tes actes et établis-toi dans l’attention au corps et à la respiration, cela est la porte de l’harmonie et de la fluidité créatrice.

Être dans la douceur, détendu.e et attenti.ve.f à ce qui est et comment tu es, cela est vraie présence.

Reçois l’enseignement de chaque situation

Quelques soient les circonstances c’est toujours l’occasion de développer l’attention et la présence à nos pensées, nos paroles et nos comportements. Tout est occasion d’éveil et de libération.

Ne te laisse pas souiller par les pensées communes ni les émotions négatives. Si cela arrive, arrête-toi, centre-toi et respire en accueillant ce qui est, et lâche l’inutile.

Accepte tes défaites et continue ton chemin.

Être un avec tout est véritable liberté

Pratique le discernement et crée la paix joyeuse à chaque occasion. Prend soin des autres comme tu prends soin de toi-même et avance avec confiance et générosité.

Ne manque pas une seule occasion de partager et de faire rayonner ta bienveillance et ta compassion. Une pensée, un mot, un geste, un regard peuvent changer une vie.

Sois créati.ve.f, ouver.te.t et souple. Ne refuse pas les difficultés lorsqu’elles se présentent, et rappelle-toi de ressentir de la gratitude pour ce que tu vis.

Que la solitude soit ton amie

Savoure ton existence, traverse le manque et tu sauras que tu es tout ce dont tu as besoin.

Sois sans attente et deviens le OUI de la vie. Calme ton cœur et trouve paix et amour dans ce que tu es.

Transforme, guéris, nourris et aime. Dans l’être, toi et l’autre sont un et différents.

N’oublie pas que ton plus grand trésor est un cœur pur et serein. Ne sois pas négligent.e dans ta pratique.

La naissance n’est pas un commencement, la mort n’est pas une fin

Apprécie chaque instant comme si tu devais mourir demain. Par l’attention tu vis, par l’inattention tu meurs.

La vie d’une personne ne dépend pas du nombre d’années vécues, mais du sens qu’elle aura su donner à sa vie. Le lâcher-prise est une des plus grandes forces de transformation.

Pour celui ou celle qui réalise que rien ne peut être véritablement possédé, la perte n’existe pas. N’adhére pas aux pensées de perte ou de gain et tu vivra sans peur.

Naître, croître, dépérir et mourir, voilà la loi de l’univers, pourquoi s’en attrister ?

Chaque instant est une mort et une naissance. La réalité de l’univers est celle de la transformation interdépendante.

Avancer, stagner ou reculer est affaire de quotidienneté.

Bonne pratique,

P-O Kyosei Reynaud – Narbonne le 14/03/2020

Journée de méditation à Narbonne – Zazenkai le 16.02.2020

Une journée de méditation zen : “le chemin est la Voie”

Dimanche 16 février 2020 journée de méditation zen à Narbonne
Dimanche 16 février 2020 méditation zen à Narbonne

Ce dimanche 16 février 2020 le dojo zen de Narbonne vous propose une journée de méditation zen accompagnée par Pascal-Olivier Kyōsei Reynaud

Dojo zen de Narbonne :
Studio 11
–  5 rue des Termes – 11100 Narbonne

Continuer la lecture

Vœux pour 2020

Je t’écris mes meilleurs Vœux pour 2020…

Méditation zen au quotidien, Vivre en éveil, la voie du zen.
Méditation zen au quotidien, vivre en éveil, la voie du zen.

Chère amie, cher ami,

Ne te limite pas à ce corps, ni à ce qu’il perçoit et ressent.
Chaque perception, sensation, émotion, sentiment et pensée est pure présence.

Quand tu es libre de toi, tu vois que chaque chose, l’univers, est l’unique.

Agir sans agir, telle est la Voie des éveillés.
Chaque instant vécu exprime l’éternel présent.
Au cœur du fini, l’infini.

Être disponible, embrasser, accueillir, tout est source d’éveil, cela est notre pratique.
Pourquoi attendre ? Prends soin à chaque instant, respecte ce qui est respectable et abandonne l’inutile, pratique le bien et abstiens-toi du mal.

Pensées, paroles, actions.

Rester, aller ou venir, sans bouger. Mouvement et immobilité sont un.
L’évidence se dévoile lorsque l’œil n’est plus abusé par le lumineux ni l’obscur, par la fortune ni l’infortune.

Cette vie est tissée de terre, d’eau, d’air et de feu, sa trame est le don.

Tu es le ciel vaste et profond, toujours changeant, libre et sans limite.
Chaque arbre, chaque plante, chaque créature, chaque existence est ta famille.

Quand il pleut, sois orage, en plein soleil, sois sécheresse.
Dans la douleur, sois compassion.
Dans l’inconnu, sois confiance.
Dans la rencontre et le partage, sois joie.
Dans la solidarité, sois paix profonde.

A chaque expiration, la gratitude, à chaque inspiration, l’humilité.

Vécue dans le don, dans l’inter-être et l’interaction, ta vie libère son mystère.

Ne doutes pas d’être le parfait véhicule de cette réalisation.

Je te souhaite, tout au long de cette année, dans chacun de tes actes, discernement, paix et vie dans l’harmonie de ton corps-cœur-esprit unifié.

Avancer est affaire de quotidienneté.

Pascal-Olivier Kyosei Reynaud
Narbonne, janvier 2020.

Télécharger le calendrier du 1er semestre des activités zen avec Kyosei Reynaud.

Nuit de zazen au dojo zen de Narbonne du 7 au 8 décembre 2019

Nuit de méditation zen le 07 décembre 2019

Nuit de méditation zen à Narbonne

Le samedi 07 décembre 2019 à partir de 21h le dojo zen de Narbonne vous propose une nuit de méditation zen dirigée par Pascal-Olivier Kyōsei Reynaud

Nuit de zazen au dojo zen de Narbonne du 7 au 8 décembre 2019

Nuit de zazen au dojo zen de Narbonne du 7 au 8 décembre 2019

Dojo zen de Narbonne :
Studio 11 –  5 rue des Termes – 11100 Narbonne


  • accueil : 21h
  • 1ère méditations assise (zazen) : 21h30
  • thé, collation : 24h
  • cérémonie  : 3h 40
  • fin de la nuit : 4h

Nuit de zazen pour la célébration de l’éveil du Bouddha du samedi 07 au dimanche 08 décembre 2019 au dojo zen de Narbonne.

>> Télécharger l’affiche de présentation de la nuit de zazen à narbonne

Renseignements et inscriptions :
tel fixe : 04 68 49 12 82
portable : 06 81 19 06 68 ou le 06 67 39 20 62
mail : par notre formulaire

 voir aussi :

Le do-in
une journée de méditation zen

Exposition méditation zen et art à Narbonne

Zen et Art exposition à Narbonne

Souffle d’aujourd’hui

Six artistes plasticiens pratiquants la méditation zen proposent l’exposition Zen et Art à La Poudrière à Narbonne du 14 au 29 novembre 2019 de 10h à 13h – 14h à 18h30

  • Manon Damiens – sculptures métal
  • Bernadette Marty – dessins, peintures
  • Manuel Fréchin – encres sur nappeaux
  • Chaffou – peintures
  • Reikai Vendetti – technique mixtes
  • Pascal-Olivier Kyosei Reynaud – papiers découpés

Vernissage le mercredi 13 novembre à 18h30

Calendrier et rendez-vous :

  • Dimanche 17 novembre à 15h rencontre avec les artistes
  • Dimanche 24 novembre à 15h et 17h présentation de la méditation zen
  • Mercredi 27 novembre à 10h animation avec Manuel Fréchin – sur réservation au 06 63 84 19 55
  • Jeudi 28 novembre à 17h dé-vernissage

Porte ouverte au dojo zen de Narbonne

Le samedi 30 novembre, trois présentations de la pratique de la méditation zen à 9h, 10h, 11h au 5 rue des Thermes à Narbonne – entrée libre sur inscription au 06 67 39 20 62 ou par notre formulaire de contact

Continuer la lecture

Vœux pour 2018

Méditation zen Narbonne - voeux 2018

Méditation zen Narbonne – voeux 2018

Méditation zen Narbonne vous souhaite ses meilleurs vœux pour 2018

Lorsque, sans penser,
seulement j’écoute
une goutte de pluie
au bord du toit,
c’est moi

Poème tiré du Sanshô Dôei de Maître Dogen (Traduction Jacques Brosse) Continuer la lecture

Niwa zenji (1905-1993)

Niwa (Zuigaku) Rempō Zenji (1905-1993)

Zuigaku Rempô Niwa Zenji

Zuigaku Rempô Niwa Zenji

Maître Rempō Niwa est né à Shuzenji dans la préfecture de Shizuoka  en février 1905. C’est devant l’exemple d’un moine rencontré au Temple de Shuzenji qu’il éprouva le désir de devenir moine bouddhiste. A l’age de 11 ans il demanda à ses parents l’autorisation de devenir moine.

Il fut nommé en 1960 supérieur de la branche de Tokyo du temple Eiheiji, un des deux principaux temple avec celui de Sojiji du zen soto au Japon. Il y fit reconstruire un nouveau zendo (salle de méditation) car lui-même pratiquait beaucoup zazen et il souhaitait que les moines venus y faire leur formation puissent pratiquer la méditation assise de façon plus intensive.

En avril 1985 après avoir été vice-abbé, il devint le 77ème abbé de EiheiJi. Il est décédé le 7 septembre 1993.

Il reçu le titre impérial de Jikô Enkai Zenji (Grand Maître Zen de Compassion, Océan de Plénitude).

Niwa, Mokusho, Kosen, Yuno à La Gendronnière - 1984

Niwa, Mokusho, Kosen, Yuno à La Gendronnière – 1984

Après la mort de Maître Mokudō Taisen Deshimaru, Zuigaku Rempō Zenji en 1984 a été amené à donner au Temple de la Gendronnière en France (Blois) sa transmission à trois disciples de ce dernier : Etienne Mokusho Zeisler , Stéphane Kosen Thibaud et Roland Yuno Rech.

Maître Taisen Deshimaru

Anniversaire de la présence du zen Sôtô en Europe

L’héritage de Maître Deshimaru


Les célébrations de l’anniversaire des cinquante ans de la présence du zen Sôtô en Europe qui se sont tenues à la Gendronnière du 12 au 14 mai 2017 me donnent l’occasion de témoigner sur l’implantation du Bouddhisme zen et sur la transmission de Maître Deshimaru.


En méditation assise, en zazen on ne fait rien en particulier, on est complètement présent au corps et à la respiration. On laisse simplement l’esprit se déposer en ne suivant plus les pensées qui apparaissent constamment. En zazen, on ne recherche plus rien. C’est vraiment important, car zazen, la méditation assise n’est pas un moyen pour atteindre ou pour obtenir quelque chose qui nous manquerais.

Zazen ne crée rien.

Maître Taisen Deshimaru

Maître Taisen Deshimaru

C’est justement ce qu’a transmis Maître Deshimaru. C’est ce que l’on appelle Shikantaza « simplement s’asseoir ». C’est exactement comme Maître Dogen lorsqu’il dit qu’il n’a rien ramené de Chine et qu’il est revenu au Japon les mains vides. Shikantaza c’est la pratique du « être simplement assis », il n’y a rien d’autre que la réalité de cette assise. Il suffit de s’abandonner à cela à chaque instant. Continuer la lecture

Sanzen, la pratique du zen ensemble

Dans son cadre de vie, s’asseoir ensemble

Sanzen, un rendez-vous par semaine à la maison

zazen à la maison

zazen à la maison

Sanzen [ 参禅 ] : désigne la “pratique du zen”, le mot zen [ 禅 ] est précédé par le caractère san [ 参 ] qui veut dire “se réunir, se rassembler, s’associer, se joindre” et aussi “se rendre, (se) rencontrer”.

Ainsi sanzen englobe la dimension collective et communautaire de la pratique et signifie, dans son sens plénier, “pratiquer zazen auprès du maître – qu’on a rencontré – et, aussi, au milieu de l’assemblée”.

source : shobogenzo.eu (note 12)

Je vous encourage à créer dans nos vies, chacun là où il est, ce temps de méditation ensemble, Sanzen.

Car la pratique de la méditation n’englobe-t-elle pas tous les aspects de notre vie quotidienne ainsi que toutes les activités de ce monde ? Continuer la lecture

Odilon Redon Bouddha jeune

Vœux pour 2015

Meilleurs Vœux pour 2015

Un pas après l'autre...

Un pas après l’autre…

Ce matin, assis ensemble dans le dojo, par la méditation nous réalisons intimement l’importance de chaque instant.

Chaque instant est unique et précieux car il est et il exprime l’esprit d’éveil.

Chaque instant apparaît nu dans sa réalité, nous apparaissons nus également à chaque instant. Nous sommes cet instant qui apparaît, nous sommes cet esprit d’éveil, la nature de l’éveil.

Cette nature d’éveil c’est ce que nous partageons avec toutes les existences, c’est ce que toutes les existences sont.

L’enseignement du Bouddhisme, la pratique de la méditation zen, consistent simplement à retrouver cela à chaque instant de sa vie.

C’est l’occasion pour chaque personne de retrouver cette intimité avec la réalité de son existence. Continuer la lecture