Shigu seigan mon – Les quatre voeux

Cérémonie bouddhiste zen après la première méditation
Cérémonie bouddhiste zen après la première méditation
Le shigu seigan mon se chante en gasshō
Le shigu seigan mon se chante en gasshō, mains jointes

Le Shigu seigan mon (四弘誓願文) exprime les 4 vœux de base du bodhisattva :

Ces vœux de base (seigan 誓願) sont : réaliser la Voie du Bouddha (butsudō 佛道), qui est éveil, pour libérer de la souffrance tous les êtres vivants (shujō 衆生), éclairer et se libérer de ses illusions (bonnō 煩惱) en pratiquant les enseignements du Bouddha.

Bodhisattva : littér. : l’être qui s’éveille, être d’éveil.

Par sa pratique et son action éclairée le bodhisattva aide toutes les existences à se libérer de la souffrance et à réaliser l’éveil.

version française :

Les quatre vœux

Si nombreux que soient les êtres, je fais vœu de les sauver tous.
Si nombreuses que soient les passions, je fais vœu de les vaincre toutes.
Si nombreux que soient les Dharma, je fais vœu de les acquérir tous.
Si parfaite que soit la voie du Bouddha, je fais vœu de la réaliser.

version japonaise :

SHIGU SEIGAN MON

Shujō muhen sei gan do
Bon-nō mujin sei gan dan
Hō mon muryō sei gan gaku
Butsu dō mujõ sei gan jō.

Dans la sangha de Maître Yuno Rech nous chantons le Shigu seigan mon juste après le Maka Hannya Haramita Shingyō

Articles en relation :

>> note : Le Shigu seigan mon fait partie du sūtra-book

Laisser un commentaire