Archives de catégorie : La Voie du zen

Approfondissement de la pratique de la méditation et des enseignements zen

Maître Taisen Deshimaru

Anniversaire de la présence du zen Sôtô en Europe

L’héritage de Maître Deshimaru


Les célébrations de l’anniversaire des cinquante ans de la présence du zen Sôtô en Europe qui se sont tenues à la Gendronnière du 12 au 14 mai 2017 me donnent l’occasion de témoigner sur l’implantation du Bouddhisme zen et sur la transmission de Maître Deshimaru.


En méditation assise, en zazen on ne fait rien en particulier, on est complètement présent au corps et à la respiration. On laisse simplement l’esprit se déposer en ne suivant plus les pensées qui apparaissent constamment. En zazen, on ne recherche plus rien. C’est vraiment important, car zazen, la méditation assise n’est pas un moyen pour atteindre ou pour obtenir quelque chose qui nous manquerais.

Zazen ne crée rien.

Maître Taisen Deshimaru

Maître Taisen Deshimaru

C’est justement ce qu’a transmis Maître Deshimaru. C’est ce que l’on appelle Shikantaza « simplement s’asseoir ». C’est exactement comme Maître Dogen lorsqu’il dit qu’il n’a rien ramené de Chine et qu’il est revenu au Japon les mains vides. Shikantaza c’est la pratique du « être simplement assis », il n’y a rien d’autre que la réalité de cette assise. Il suffit de s’abandonner à cela à chaque instant. Continuer la lecture

Hōkyō zanmai 宝鏡三昧 – Le samadhi du miroir précieux

Hōkyō zanmai 宝鏡三昧 – Le samadhi du miroir précieux

Portrait de Dongshan-Liangjie - Tozan-Ryokai

Portrait de Dongshan-Liangjie – Tozan-Ryokai

Hōkyō zanmai 宝鏡三昧 (ch. San-mei-k’o) « Le samadhi du miroir précieux »
est un poème composé au IXe siècle par le maître Chan Tozan Ryokai (807-869), successeur de maître Ungan Donjo et maître de Sōzan Honshaku et de Ungo Doyo.

“Comme en vous contemplant dans un miroir précieux,
La forme et le reflet se regardent.
Vous n’êtes pas le reflet,
Mais le reflet est vous.”

L’Hōkyō zanmai traite de la conscience pure pendant la méditation zen assise, le zazen.
Le miroir précieux, incluant toute chose, forme et non-forme, reflète tous les phénomènes qui apparaissent et disparaissent librement, insaisissables.

L’Hōkyō zanmai, le samadhi du miroir précieux, est l’éveil de l’esprit à la nature de Bouddha de toutes les existences.

Récité régulièrement dans les temples zen, l’Hōkyō zanmai fait partie des principaux textes du bouddhisme zen soto au même titre que le Shinjinmei, le Shodoka et le Sandokai. Continuer la lecture

Sanzen, la pratique du zen ensemble

Dans son cadre de vie, s’asseoir ensemble

Sanzen, un rendez-vous par semaine à la maison

zazen à la maison

zazen à la maison

Sanzen [ 参禅 ] : désigne la “pratique du zen”, le mot zen [ 禅 ] est précédé par le caractère san [ 参 ] qui veut dire “se réunir, se rassembler, s’associer, se joindre” et aussi “se rendre, (se) rencontrer”.

Ainsi sanzen englobe la dimension collective et communautaire de la pratique et signifie, dans son sens plénier, “pratiquer zazen auprès du maître – qu’on a rencontré – et, aussi, au milieu de l’assemblée”.

source : shobogenzo.eu (note 12)

Je vous encourage à créer dans nos vies, chacun là où il est, ce temps de méditation ensemble, Sanzen.

Car la pratique de la méditation n’englobe-t-elle pas tous les aspects de notre vie quotidienne ainsi que toutes les activités de ce monde ? Continuer la lecture

Fukanzazengi – Recommandations universelles pour pratiquer zazen

Fukanzazengi de Maître Dogen

Le Fukanzazengi est un texte central de l’école zen sōtō écrit par Maître Eihei Dōgen dès son retour de Chine, en 1227, à travers lequel il donne ses recommandations universelles pour la pratique de la méditation assise, le zazen.

Odilon Redon Bouddha jeune

Odilon Redon Bouddha jeune (détail)

Continuer la lecture

Le sens des cérémonies

Le sens de la cérémonie après la pratique de la méditation zen

Cérémonie Bouddhiste zen

Cérémonie Bouddhiste zen

L’essence du zen est la pratique de la méditation assise, le zazen et aussi le kesa, le vêtement du moine, transmis lors de l’ordination.

Après chaque méditation nous faisons une cérémonie qui est l’occasion d’exprimer notre gratitude et notre compassion, notre gratitude d’être né en tant qu’être humain et d’avoir rencontré la Voie Bouddhique, notre gratitude envers le Bouddha et les maîtres qui se sont succédé jusqu’à nos jours en ayant enseigné et transmis cette pratique.

Egalement nous exprimons notre compassion envers toutes les existences en leur dédiant par la cérémonie les mérites de notre pratique. Cela nous permet de comprendre que nous ne pratiquons pas uniquement pour nous-même mais aussi pour aider toutes les existences à s’éveiller et à se libérer des causes de souffrance. Continuer la lecture

Maître Taisen Deshimaru (1914-1982)

Le bodhidharma des temps modernes

Maître Taisen Deshimaru

Maître Taisen Deshimaru

Yasuo Deshimaru est né le 29 novembre 1914 au sud du Japon, dans un village proche de la ville de Saga. Sa mère était profondément religieuse et il restera fortement marqué par la dévotion de celle-ci au moine Shinran, fondateur de l’école de la Terre Pure (Jodo Jinshu).

Quand Yasuo Deshimaru a 18 ans, il rencontre maître Kodo Sawaki qui vient de temps en temps à Saga faire des conférences en étant accueillit chez la famille Deshimaru. Maître Kodo Sawaki  voyage beaucoup et enseigne un peu partout à travers le Japon, il est un grand réformateur du zen, il enseigne que la pratique de zazen, la méditation assise est l’essence du zen. Continuer la lecture

Yoga et méditation zen

Du yoga à la méditation zen

L’histoire du yoga débute il y à cinq millénaires en Inde.

Le Hatha-Yoga est la branche du yoga la plus connue en Occident. La pratique régulière de postures corporelles traditionnelles (āsana), permet au pratiquant une maîtrise du corps et de la respiration ainsi que le maintien de la santé.

Yoga et méditation - Padmasana, Hatha-Yoga posture du lotus

Yoga et méditation – Padmasana, posture du lotus

Dans le Hatha-Yoga sont associés aux postures correctes (āsana), le contrôle du souffle (prānāyāma) et la concentration, c’est dire que yoga et méditation sont intimement associés depuis l’origine.

En effet, la pratique régulière des āsana et du prānāyāma permet une relaxation profonde pouvant déboucher sur un silence intérieur, à l’arrêt des agitations du mental. En cela, le haṭha yoga est souvent considéré comme la phase préparatoire à la méditation profonde.

Parmi les postures du Hatha-Yoga nous retrouvons celle du lotus (padmasana) qui est la posture assise traditionnelle de la méditation. Continuer la lecture

Effets médicaux de la méditation (zazen)

QU’EST-CE QUE LA MÉDITATION ZEN ?

Méditation assise et santé

Méditation assise et santé

C’est l’attitude exacte de l’être humain lorsqu’il est lui-même, c’est-à-dire sans ego et reliant le ciel et la terre.

Le corps est planté dans le sol grâce au trépied « bassin-genoux », dressé vers le ciel, colonne vertébrale étirée, pour permettre au corps-esprit de retrouver sa fonction de trait d’union entre le ciel et la terre. Continuer la lecture

La méditation zen et la conscience

Changement ou non-changement de la conscience pendant la méditation

Dr. TOMIO HIRAI Extrait de « Psychophysiology of Zen » Igaku Shain TOKYO 1974

zen et pleine conscience

zen et pleine conscience

Nous avons étudié les électroencéphalogrammes de beaucoup de moines Zen et découvert que, lorsqu’ils sont en zazen, leurs ondes alpha deviennent plus abondantes et tendent à devenir plus lentes. Comme nous l’avons déjà mentionné, le ralentissement des ondes cérébrales ne s’effectue pas par l’effet d’une sorte de somnolence. Car, en fait, il n’y a pas de phénomène d’habitude des rythmes alpha aux stimulations soudaines. Or cette réaction immédiate aux stimuli n’est jamais observée dans un état de somnolence. L’appel de leur nom (et des stimulations verbales plus compliquées sont données aux moines Zen) montre exactement les mêmes résultats. Continuer la lecture