Les pièges sur la Voie

Les pièges sur la Voie aux éditions Yuno Kusen

Les pieges sur la voie - Yuno Kusen 2012

Les pieges sur la voie – Yuno Kusen 2012

Retranscriptions de séminaires sur les pièges dans la pratique de la méditation Bouddhiste zen donnés par Roland Rech à Ghigo di Prati (Italie), Mulhouse (France), et Maredsous (Belgique), entre octobre 2010 et novembre 2011

C’est un petit ouvrage découpé en 5 parties qui expriment chacune un grand piège dans lequel on peut tomber.

  1. Oublier le sens de la pratique : le zen est une voie de libération.
    Dans cette partie, Roland Rech insiste sur l’attachement à sa position ou sa place dans la Sangha, l’attachement ou l’idéalisation d’un maître ou l’attachement au satori (éveil) lui-même.
  2. Prendre l’enseignement à la lettre et en oublier l’esprit.
    L’attachement aux règles, aux préceptes, aux soutra, à shikantaza, seulement zazen. Le piège de sélectionner certains aspects et de voiler le reste… tout cela est abordé ici.
  3. Le dualisme.
    C’est ici que Roland Rech met en garde les pratiquants sur le fait de séparer complètement pratique et vie quotidienne, mais aussi de séparer le corps et l’esprit.
  4. Confusion entre bouddhisme, thérapie et techniques de bien être.
    C’est le piège de l’avidité qui est exprimé ici. Vouloir toujours les bienfaits, résoudre nos petits soucis, renforçant ainsi l’égo et l’attachement et donc se priver de la dimension libératrice de zazen.
  5. La vacuité, remède des pièges et piège du nihilisme.
    Il est montré dans cette dernière partie, que tous les pièges et toutes les illusions dont il a été question précédemment, peuvent être éclairés soit par la concentration, soit par la compréhension de la vacuité. Mais que si l’on a une mauvaise compréhension de la vacuité, associé au vide, on débouche sur une vision nihiliste de l’existence.

Ce livre, est à conseiller à ceux qui suivent cette Voie, car on se rend compte en le lisant, qu’il y a mille et un pièges dans lesquels on peut tomber facilement, c’est sans doute bien d’en avoir conscience !

Dessin de couverture par Christian Gaudin

V.V

Imprimer

Partager FacebookFacebook