Prière aux personnes touchées par le Coronavirus

Je dépose mon corps-esprit pour le bien de toutes les existences
Je dépose mon corps-esprit pour le bien de toutes les existences

Message  du Président du siège Administratif du Bouddhisme Zen Sôtô au Japon

Rév. Shunei Oniuda

Prière Bouddhiste Zen face au Coronavirus
Prière Bouddhiste Zen face au Coronavirus – © Image Sotoshu-Instagram

Je voudrais exprimer mes sincères condoléances à ceux qui ont perdu leur vie précieuse à cause du  nouveau Coronavirus (Covid-19) et offrir une prière pour qu’ils reposent en paix.

Pour ceux qui ont été touchés par le virus, je prie pour qu’ils récupèrent une bonne santé le plus tôt possible, et je voudrais offrir ma plus profonde sympathie à leurs familles et à leurs proches qui ont également été touchés par cette maladie.
Mes pensées vont aussi à tous ceux qui ont d’énormes difficultés et dont la vie a été affectée par la propagation de cette épidémie et la nécessité de rester à la maison.

Dans la période Kamakura de l’histoire japonaise lorsque Dogen Zenji enseignait, il y avait des moments où les étés frais, causés par le changement climatique, apportaient souvent des mauvaises récoltes. Il y a eu des épidémies, et, pendant la Grande Famine de Kanki (1230-31), on dit qu’environ un tiers de la population du Japon a péri.
Dans des moments comme ceux-ci, Dogen Zenji a souligné que c’était le moment même de ne pas négliger la Voie de Bouddha.

Avec la propagation de la nouvelle infection coronavirus, de nombreuses personnes sont bouleversées. Elles ont peur à cause de  la propagation de l’infection et sont inquiètes parce que leur propre vie est en danger.

C’est en ce moment où les enseignements du Bouddha ShakyamuniDogen Zenji et Keisan Zenji sont nécessaires.

Le Bouddha Shakyamuni a enseigné la parole juste, la compréhension juste et l’action juste face aux souffrances de la maladie et de la mort. Il est nécessaire d’avoir des informations correctes et à jour sur le nouveau coronavirus pour s’assurer qu’il n’y a pas de rumeurs nuisibles et de discrimination.
Il est également nécessaire de prendre soin de ne pas être infecté par ce virus et que les autres ne soient pas infectés non plus.

Même si les gens sont agités ou anxieux dans la confusion causée par d’autres qui ont peur et achètent ou amassent de la nourriture et d’autres choses, agissons calmement.

Agissons conformément à l’esprit des enseignements de Dogen Zenji sur l’intention de sauver les autres avant nous et selon Les Quatre Actions Embrassantes des Bodhisattvas.

En faisant de notre mieux pour désinfecter nos mains et maintenir une bonne étiquette lors de la toux et des éternuements, nous empêchons non seulement notre infection, mais aussi pratiquons une bonne hygiène afin que les autres ne soient pas infectés.

Ceci est de pratiquer naturellement la manière d’être bénéfique aux autres.

En outre Keizan Zenji a enseigné que nous devons avoir de la compassion et de l’amour pour toutes choses, que nous devons sympathiser aves les souffrances des autres comme si elles étaient les nôtres, et qu’avec l’esprit de compassion, nous devons être diligents dans la pratique de zazen.

Je vous encourage à vous efforcer de pratiquer zazen pendant cette période que nous devons passer tranquillement à la maison.

Publié sur Soto Zen Net (www.sotozen-net.or.jp) le 3 avril, 2020

Traduit par le Centre International de Bouddhisme Zen Sôtô

Image utilisée : © Sotoshu Instagram

Laisser un commentaire